Approfondissement vestibulaire Assisté au Laser Er-Yag

Approfondissement vestibulaire Assisté au Laser Er-Yag par le Dr. Fabrice Baudot (Montpellier)

script du commentaire :

Nous vous proposons dans ce cas, où un approfondissement vestibulaire pré-prothétique est indiqué, de vous montrer tout l’intérêt que Laser Er-Yag peut avoir pour la dissection microchirurgicale des différentes couches tissulaires.

Nous voyons chez ce patient une ligne muco-gingivale positionnée très basse. Cette situation limite la stabilité prothétique d’autant plus que les crêtes sont flottantes comme vous pouvez l’observer.

L’intervention à pour objectif d’aménager les tissus pour recevoir une prothèse adjointe qui sera plus stable sur des muqueuses plus étendues et stable.

La ligne muco gingivale basse est due à l’insertion des muscles et des fibres très basse. Nous allons chirurgicalement repositionner apicalement tout cet ensemble fibro musculaire. En conséquence la surface de contact prothétique sera augmenté et les limites prothétiques se trouveront à distance des forces musculaires déstabilisantes.

Dans un premier temps, nous traitons les crêtes flottantes par sculpture tissulaire sur les muqueuses mobiles. Cette approche micro-chirurgicale nous permet de régulariser la crête de manière mini-invasive. Notez que l’irradiation au Laser Er-Yag sous spray d’eau permet d’opérer sous contrôle visuel très précis.
Nous allons ensuite réaliser une freinectomie par micro-ablation des insertions fibreuses.

Nous allons ensuite accéder aux structures musculaires pour une dissection fine et un repositionnement apical.
Nous accédons aux structures profondes plan par plan. La lame froide reste aujourd’hui l l’instrument le plus précis pour réaliser les incisions de surface sur les couches épithéliales. Le Laser va par contre exprimer tout son potentiel précision, d’efficacité et d’ergonomie opératoire pour la dissection des plans profonds.
Par micro-ablation, nous pouvons disséquer sélectivement les différents plans tissulaires avec une précision de l’ordre de quelques dizaines de microns à la seconde. Le spray d’eau élimine le sang du champ opératoire. Cela permet au praticien de bien distinguer les structures anatomiques pour cliver les différents couches tissulaires.
Nous voyons ici parfaitement la couche musculaire qu’il s’agit de désinsérer, d’un côté de la muqueuse épithéliale de surface et de l’autre en profondeur du périoste.
Le Laser Er-Yag permet une dissection ultra fine préservant la vascularisation des tissus et leur intégrité.

Ainsi disséqué, le périoste offre un point d’ancrage parfait pour suturer fermement le lambeau apicalement. Nous faisons une série de points simples ancrés au périoste pour réaliser l’approfondissement vestibulaire. Le gain de hauteur ainsi obtenu est de l’ordre de 5 mm.

Utiliser en mode défocalisé sans irrigation, le Laser Er-Yag génère un faisceau d’énergie capable de coaguler délicatement en surface pour stabiliser le caillot sanguin et biostimuler les tissus. Ces propriétés vont avoir pour effet d’accélérer les premiers stades du processus de cicatrisation.

Nous pouvons voir le résultat à 8 jours post-opératoire après le port de la prothèse adjointe.

La qualité de cette cicatrisation et l’absence totale de suite opératoire sont les fruits d’une approche chirurgicale mini-invasive rendu possible et très accessible par l’utilisation des effets micro-ablatifs du Laser Er-Yag

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *