Laser Erbium:YAG : Dentisterie esthétique

Par le Dr. Fabrice Baudot (Montpellier)

La plastie parodontale pré-prothétique

L’anatomie parodontale contribue grandement à la dysharmonie de ce sourire. Nous devons donc corriger ce premier défaut et la chirurgie parodontale s’impose.
Nous sommes dans le secteur esthétique, nous ne voulons pas de cicatrice, nous voulons une chirurgie simple et efficace et qui préserve les structures environnantes. Naturellement la chirurgie mini-invasive paraît être la solution de choix.
La chirurgie parodontale est dite mini-invasive dans le sens ou elle préserve la vascularisation parodontale et en particulier l’apport vasculaire du périoste : on pratique une chirurgie sans lambeau.

Apport de l’Er-Yag dans la chirurgie mini-invasive :

En chirurgie parodontale, il faut pouvoir agir sur l’ensemble du parodonte : gencive, ligament et os alvéolaire sans décoller le périoste et en préservant l’intégrité et l’apport vasculaire de chacun de ces tissu. Aujourd’hui, le LASER Er-Yag semble être le seul instrument chirurgical capable de répondre à tous ces critères.
Les propriétés physiques de ce rayonnement permettent de répondre au cahier des charges de la chirurgie parodontale mini-invasive.
La principale caractéristique du LASER Er-Yag est sa forte absorption dans l’eau. L’énergie libérée par un rayonnement à 2940 nm comme l’Er-Yag est massivement diffuser dans l’eau : c’est le pic d’absorption. Cette propriété physique permet au rayonnement Er-Yag, lorsqu’il est utilisé sur des structures fortement hydratées comme les tissus parodontaux, de concentrer l’énergie délivrée sur une très faible quantité de tissu (5 microns à chaque impact) et sans élévation de température des structures adjacentes. A l’impact du tir LASER les tissus sont vaporisés par l’absorption massive de l’énergie (1200°C à l’impact). Cette énergie étant massivement absorbée par les tissus ciblés, l’énergie diffusée est donc très faible et ne provoque pas de dommages thermiques collatéraux comme ce peut être le cas avec d’autres types de rayonnements LASER.
Nous avons donc avec le LASER Er-Yag, un outil chirurgical précis et respectueux de l’intégrité tissulaire qui va nous permettre de pratiquer une chirurgie mini-invasive.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *